par David Marti, ceo.

SXSW. Il y en a certainement parmi vous qui se disent que le fameux festival Texan est un peu dépassé, que c’était mieux avant, et qu’aujourd’hui le "digital mojo" est plutôt à chercher du côté de Shanghai, d’Istanbul ou de Tel Aviv. Peut-être, mais en attendant le SXSW c'est vachement bien !

Alors du 11 au 15 mars nous serons au SXSW 16 !

L’édition 2015 était mon baptême du feu. Un peu dubitatif sur ce que nous étions vraiment capables d’en retirer, j’ai découvert un formidable point de concentration de tout ce que le monde numérique peut générer comme idées, principes, et pratiques. La force de SXSW est là : son impressionnante capacité à couvrir un nombre de sujets considérables et dans l’immense majorité des cas abordés ou discutés par des gens talentueux.  .

Ce qui offre au visiteur deux possibilités : trouver son bonheur dans une thématique précise et la creuser jusqu’à plus soif ou bien picorer de manière transversale et prendre conscience des grands courants qui traversent notre monde numérisé.

Constatez par vous même la richesse des problématiques abordées cette année encore. Nous n’avons pas encore tout préparé mais nous serons sans doute particulièrement attentifs aux thématiques Design and Development , Government and Policy , Health & MedTech et Intelligent Future.

Notre session 2016 sera aussi l’occasion de mesurer l’évolution des tendances d’une année sur l’autre. En 2015, nous avions été surtout marqués par la future robotisation du monde et plus largement, nous avions (subjectivement) identifié 4 grandes tendances notables : “people to people”, nouvelles intermédiations, humain décrypté et intelligence artificielle (à retrouver dans ce slideshare !)

Pour suivre nos pérégrinations, nous demander d’aller voir un intervenant ou nous recommander une adresse de barbecue, c’est par ici !

Tiens d’ailleurs, pour la route, nos bonnes adresses de l’année dernière sont ici.

A notre retour, nous serons ravis de publier, voire de venir présenter (pour les chanceux) une synthèse de nos principales observations à ceux qui le souhaitent. Alors n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

 

Comment