Pour aménager leur cadre de vie, les individus doivent choisir parmi plusieurs styles. Mais, qu'il soit art déco, louis XIII ou suédois, le style n'est pas qu'une affaire de goût. Les individus aménagent d'abord leur foyer en fonction de leur choix de mode de vie ainsi que du statut social qu'ils veulent afficher.

l'aménagement du cadre de vie a une signification sociale
les choix de mode de vie et de style d'aménagement sont révélateurs d’un statut social.
Choisir d'avoir une salle à manger séparée ou d'avoir une table en bois massif traduisent une ambition sociale : ce qu’on désire être, l’image qu’on veut donner de soi.

 

le choix d’un style n’est pas qu’une affaire de goût
quand ils choisissent un style, les individus ne choisissent pas seulement ce qui leur plaît, ils le font aussi en fonction de sa signification sociale. 
Ils choisissent l'image qu'ils veulent renvoyer, à eux-mêmes et aux autres : mode de vie, milieu social.

 

or le style est un jeu de dupe
chacun fait semblant de croire qu’un choix de style est une préférence esthétique. 
Mais seuls ceux qui connaissent bien les styles savent dans quelle cas(t)e sociale ils installent ceux qui les choisissent.

 

le style est une appartenance
un style renvoie toujours à un appartenance sociale. 
Et si quelqu’un aidait les individus à décoder les styles pour leur permettre de maîtriser leur signification sociale ?


L'ENQUÊTE DE TERRAIN

Enquête sur la constitution des cadre de vie

Le sens commun attribue les choix en matière de style et d'ameublement au seul goût et aux affinités esthétiques des personnes. Or, les goûts en matière d'aménagement sont le reflet de l'histoire de chacun : histoire sociale et professionnelle, histoire amoureuse, histoire familiale. Elles vont former des perceptions, des ambitions et se traduire dans des modes de vie différents. Ces enseignements sont issus de notre Enquête sur la constitution des cadres de vie.

 

L’enquête de terrain a été conduite au moyen d'observations et d'entretiens semi-directifs approfondis auprès d’un panel de quinze personnes. Ce panel était constitué de profils contrastés, présentant de fortes différences tant en termes d’âge que de cycle de vie, de niveau de revenus et de richesses possédées, de statut marital et de zone de résidence.

Demander l'enquête


L'AUTEUR DE CETTE ENQUÊTE

GUILLAUME MONTAGU - Anthropologie & Stratégie
Après un cursus de recherche en sociologie et anthropologie politique à la Sorbonne, Guillaume a mis ses savoir-faire en sciences sociales au service des entreprises. Il a rejoint unknowns pour s'occuper de la recherche et des études.

guillaume.montagu@unknowns.fr

 

PARTICIPER A UNE ETUDE ?

Un sujet vous tient à cœur et vous souhaiteriez sponsoriser ou co-réaliser une étude avec nous ? Vous aimeriez participer à l'une de nos prochaines études ou nous solliciter sur un sujet de votre choix

Ecrivez-nous !

 
 
 

Les icônes utilisées en illustrations ont été téléchargées sur thenounproject.com. Creative Commons – Attribution (CC BY 3.0) http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ 
Merci à leurs auteurs : Kevin Augustine LO,  Mister Pixel,  Michael Thompson,  Bradley Ashburn,  Nicholas Menghini,  Nicky Knicky,  Aha-Soft, Martin Lebreton,  Rohith M S, Jessica Scott, Vineet Kumar Thakur, Thomas Helbig, parkjisun, Yazmin Alanis, Pablo Rozenberg, Rediffusion & Kenneth Von Alt, Arthur Shlain, Caitlin McCormick, layerlv, Creative Stall, Adriano Emerick, Andrew Cameron, Stephanie Wauters, Yi Chen, Por Suppasit, Peter van Driel, icon 54, Miki Shoji, Paulo Volkova, Delwar Hossain, Michela Tannoia, Claire Jones, Julynn B., Sergey Patutin, Erin Gillaspy

Comment