Le rôle de yuka dans les pratiques alimentaires

Le rôle de Yuka dans les pratiques alimentaires. Avec 500 000 utilisateurs français par jour, Yuka est devenu un outil majeur d’aide au décryptage alimentaire.
Les réponses que nous pouvons vous apporter :
• Comment fonctionne yuka ?
• Comment les consommateurs l’utilisent et jusqu’à quel point ?
• Pourquoi les consommateurs perçoivent-ils désormais l’alimentation comme un risque comment s’en protègent-ils ?

Présentation de l'étude sur demande *

Auteur Marc-Antoine Morier

Éditeur : unknowns études

Année: 2019

Format: print et pdf

Option supplémentaire

Atelier d'idéation

Un atelier animé par nos experts pour mettre en pratique les enseignements de l’étude.

* nombre de créneaux de présentation limités

ENSEIGNEMENTS CLÉS

Dans un contexte alimentaire marqué par les crises, les informations nutritionnelles semblent devenir primordiales : elles sont censées orienter les individus dans leurs choix alimentaires et, in fine, leur permettre de mieux manger. Cependant, les choses sont plus compliquées qu’au premier abord : les informations à valeur nutritionnelle ne sont pas systématiquement des informations à valeur décisionnelle ; quand bien même elles sont décryptées et rendues ludiques. Car le sujet est plus large que yuka : il s’agit pour les individus et leur foyer de sécuriser leur alimentation d’un point de vue nutritionnel, mais aussi sanitaire, économique voire éthique. Pour ce faire, les individus disposent de tout un arsenal de mesure de sécurité pré-yuka ; arsenal généralement déployé par un membre du foyer au bénéfice de tous les autres. Bref, derrière une application se cache une variété de pratiques dont les enjeux sont complexes et parfois contradictoires.  

«Les produits sont de plus en plus trafiqués mais on a les outils pour être de mieux en mieux informés. Guillaume »

MÉTHODE D'ENQUÊTE

Nous avons choisi l’observation pour deux raisons : d’abord, c'est parce que l’alimentation fait l’objet de nombreuses normes et injonctions - celles par exemple de mieux manger - que nous risquions de recueillir des discours de façade. Ensuite, parce que faire ses courses est une pratique peu réflexive : ce sont les habitudes qui priment pour simplifier au maximum un arbitrage (les courses) très complexes. D'où le risque d'interroger des acteurs muets ! Pour ces raisons, l’observation d’une session de course dans un magasin laissé au libre choix des répondants a été choisie comme méthode d'enquête. Une fois les observations réalisées en magasin, nous avons accompagné les répondants chez eux pour mener un entretien cette fois plus formel, en l’occurrence semi-directif. L’entretien permettait de revenir de manière plus approfondie sur la session de course réalisée, mais aussi d’interroger les individus sur leur manière générale de faire leurs courses ; compte-tenu de la structure de leur foyer, de leur niveau de revenu, de leur contrainte sanitaire ; etc.

Protocole

Revue de littérature

Entretiens avec 18 personnes

Observation de sessions de course avec les répondants

L'AUTEUR DE CETTE ÉTUDE

Marc-Antoine Morier - Anthropologie & Stratégie

Diplômé de l’EHESS, Marc-Antoine a mis ses compétences en sociologie et en anthropologie au service des entreprises. Il a rejoint unknowns en 2017 pour réaliser les enquêtes de terrain en sciences

Contacter Marc-Antoine

Marc-Antoine Morier

"Les sciences sociales offrent des méthodes et des outils pour comprendre les individus. Les utiliser, c’est se donner les moyens de saisir comment et pourquoi ils font ce qu’ils font et disent ce qu’ils disent."

DEMANDER UNE PRÉSENTATION