Pour offrir de l’argent, toutes les monnaies ne se valent pas

Quand ils s’offrent de l’argent (à Noël, aux anniversaires...), les individus reconstituent les liens sociaux et affectifs qui les unissent. Les pièces, les billets, chèques, offerts dans des enveloppes décorées et accompagnées de message, matérialisent ce don et ces liens. Avec l’émergence des monnaies virtuelles, l’argent reste mais le geste de don disparait ainsi que la personne qui le fait.

1. Pour se lier aux autres, les individus utilisent les monnaies matérielles

En famille, la reconduite des alliances entre générations passe souvent par la remise de chèques - pliés ou dans des enveloppes - ou d’argent liquide dans le creux de la main. Un moment d’intimité est souvent attendu pour faire ce geste. Car remettre de l’argent en face-à-face rapproche littéralement les individus. Et les précautions prises pour dissimuler les écarts de richesse créent une impression de bienveillance. Grâce à l’argent, des individus socialement différents peuvent quand même se lier : voilà ce qui compte vraiment !

2. Or la dématérialisation de la monnaie bouscule cette activité sociale

Pour accélérer la circulation de l’argent, les acteurs du secteur bancaire ont tendance à mettre chèques et espèces à l’écart. Efficace pour créer une impression de bienveillance, la petite cérémonie entourant la remise de l’argent n'a plus lieu d’être : à l’avenir, l’argent pourrait ne plus circuler de main à main, mais directement de compte à compte. En somme, le retour sur investissement devient incertain : comment l’argent peut-il générer de la proximité s’il est offert à distance et sans précautions ?

3. Pourtant, certaines monnaies dématérialisées permettent de créer du lien social

En conservant une incarnation physique de sa monnaie - une carte cadeau itunes - Apple rend service à ses clients : ils peuvent toujours mobiliser l’argent pour créer des relations sociales. Les précautions servant à générer des impressions de bienveillance peuvent continuer à être prises car l’argent est caché et peut être remis en personne. Mais l’argent d’ une carte itunes ou d’une carte cadeau n’est pas accepté partout ; voilà pourquoi  les individus préfèrent les espèces pour offrir de l’argent.

4. Monnaie matérielle et dématérialisée

Les individus utilisent des monnaies qui leur permettent de se lier entre eux quand les monnaies mises en avant par les banques ont pour effet de les séparer. Et si les monnaies dématérialisées permettaient aussi de produire des rapports sociaux sans restreindre l’utilisation de l’argent ?

L'étude

#GérerSonArgent

Les monnaies en pratique

Les acteurs du secteur bancaire pensent que les individus utilisent indifféremment les monnaies et qu’ils s’en servent uniquement pour régler des achats. En réalité, les individus n’utilisent pas les toutes les monnaies de la même manière, quand bien même ces monnaies ont exactement la même valeur financière. Cette variété des pratiques mérite d’être comprise pour être mieux accompagnée.

Découvrir l'étude
Contenu payant

L'AUTEUR DE CETTE ÉTUDE

Marc-Antoine Morier - Anthropologie & Stratégie

Diplômé de l’EHESS, Marc-Antoine a mis ses compétences en sociologie et en anthropologie au service des entreprises. Il a rejoint unknowns en 2017 pour réaliser les enquêtes de terrain en sciences

Contacter Marc-Antoine

Marc-Antoine Morier

"Les sciences sociales offrent des méthodes et des outils pour comprendre les individus. Les utiliser, c’est se donner les moyens de saisir comment et pourquoi ils font ce qu’ils font et disent ce qu’ils disent."