L'insoutenable liquidité de l'argent

L’argent a la vertu de permettre l’échange de choses qui n’ont strictement rien à voir les unes avec les autres. Cependant cette liquidité est aussi un obstacle à sa maîtrise. Tandis que les individus tentent de reprendre le contrôle de l’argent, les banques entretiennent sa liquidité.

1. La liquidité de l’argent est un obstacle à sa maîtrise

La liquidité de l’argent en fait le parfait intermédiaire des échanges mais elle rend sa maîtrise difficile. Elle exige des individus des efforts constants : une discipline comptable, la connaissance permanente de l’argent dont ils disposent et un grand contrôle de soi pour ne pas laisser filer l’argent.

2. Pour maîtriser l’argent, les individus le chargent de sens

Ce sens vient autant de l’origine de l’argent  (qui conditionne son usage) que de sa destination (qui lui donne un usage). L’origine comme la destination de l’argent freinent sa circulation pour le contraindre à certaines dépenses. Ainsi, les gens divisent l’argent en différentes cagnottes hermétiques que certains rangent même dans des boites séparées : celle des courses, des vacances, des cadeaux ou du loyer.

3. Or la banque entretient la liquidité de l’argent

Parce que son rôle est de faciliter les échanges, la banque s’est construite autour de la liquidité de l’argent. Ce faisant, elle le déleste du sens que les individus lui ont attribué. Les produits bancaires, les moyens de paiements et les instruments de la banque ne visent qu’à le faire circuler plus facilement. Pour elle, l’argent des courses ou des vacances sont interchangeables

4. La banque et la maîtrise de l’argent.

C’est en freinant la liquidité de l’argent que les individus parviennent à le maîtriser. Et si la banque les aidait à maîtriser l’argent ?

L'étude

#GérerSonArgent

Les pratiques ordinaires de gestion de l'argent

Les banques et les institutions partagent une certaine idée de ce qu’est l’argent et de ce que les gens doivent en faire. Ces a priori structurent leurs produits bancaires en amont et le conseil qu’elles diffusent aux individus. Pourtant, le rapport des gens à l’argent ne va pas de soi et mérite d’être investigué. La perception de l’argent et son usage réel sont-ils en adéquation avec les présupposés des banques ? Ces enseignements sont issus de notre enquête sur les usages de l'argent.

Découvrir l'étude
Contenu payant

L'AUTEUR DE CETTE ÉTUDE

Guillaume Montagu - Anthropologie & Stratégie

Après un cursus de recherche en sociologie et anthropologie politique à la Sorbonne, Guillaume a mis ses savoir-faire en sciences sociales au service des entreprises. Il a rejoint unknowns pour s'occuper de la recherche et des études.

Contacter Guillaume

Guillaume Montagu

"La démarche des sciences sociales part du constat que les individus ont des raisons de faire ce qu’ils font. C’est notre rôle de les comprendre et d’expliquer leurs pratiques."